dimanche 31 décembre 2017

Houdini !

Une maîtrise de la com étonnante !

En cette fin d'année, on peut tirer un premier  bilan.
Si  l'on s'intéresse au contenu et à la réalité des choses plus qu'aux discours, force est de constater que le nouveau président tranche avec ses prédécesseurs.
Ce n'est pas tant le fond  - un libéralisme assumé - qui surprend, que la capacité a faire passer des vessies pour des lanternes.
La technique est presque imparable : des mesures qui prises globalement vont dans un sens, disons à droite pour simplifier, saupoudrées de petites mesures qui vont dans l'autre sens, et un discours presque parfaitement maîtrisées (quelques petits couacs ministériels de temps en temps) qui donne l'impression d'un savant équilibre, ni droite ni gauche.

Quelques exemples, parmi les plus significatifs.

Fiscalité

Une fiscalité très favorable aux détenteurs de capitaux, dont la suppression de l'ISF n'est qu'un aspect emblématique, et dans l'autre sens des allégements de cotisation et l'extension de l'exonération des la taxe d'habitation. Mais quand on fait le bilan global de la nouvelle politique des charges et de la fiscalité, on constate que les mesures bénéficient très largement aux 1%, voire au 1/1000 les plus riches. Et encore faudrait-il prendre en compte la baisse des APL aujourd'hui et encore plus demain.

Loi travail

Pour mémoir : globalement, déplacement du curseur  du code du travail aux dépends des salariés.

Emplois aidés et lutte contre le chômage

Baisse drastique des emplois aidés, accusés d'être inefficaces, alors qu'ils ont permis à bien des personnes de sortir leur tête de l'eau contre une promesse de réformer la formation continue.
Le tout, en plus,  au détriment du secteur associatif et des collectivités territoriales.
Et pour parachever le tout un projet déjà bien avancé de renforcer le contrôle des chômeurs.
France terre d'asile
D'un côté un discours humaniste (personne ne couche dehors ... fin 2017), et de l'autre une politique de plus en plus répressive, assumée par Gérard Collomb : chasse aux migrants côté Calais, avec destruction des couvertures voire des biens des migrants, menaces aux humanitaires, inspections dans les foyers d'urgence, au grand dam des associations d'aide aux migrants et aux sans domicile.
,